أرشيف التصنيف: Français

“Honte à vous”: une lycéenne dénonce le silence de Trump sur les armes – Le Point

-“Honte à vous”: une lycéenne dénonce le silence de Trump sur les armes© AFP / RHONA WISE

Une survivante de la fusillade dans un lycée de Floride qui a fait 17 morts s’en est pris samedi au président Donald Trump, dénonçant avec force ses liens avec la NRA, principal lobby américain des armes.

“A tous les hommes politiques ayant reçu des dons de la NRA, honte à vous”, a crié Emma Gonzalez lors d’un rassemblement contre les armes à Fort Lauderdale, après avoir fustigé M. Trump pour avoir reçu le soutien financier du puissant groupe pendant la campagne présidentielle de 2016. 

“Honte à vous”, a repris en choeur la foule de plusieurs dizaines de personnes.

“Si le président me dit en face que c’était une terrible tragédie (…) et qu’on ne peut rien y faire, je lui demanderai combien il a touché de la National Rifle Association. Je le sais: 30 millions de dollars”, a dit rageusement la jeune fille de 18 ans aux cheveux rasés.

“C’est ce que valent ces gens pour vous, M. Trump ?”, a-t-elle lancé en comparant cette somme au nombre de victimes des fusillades qui ont ensanglanté le pays depuis le début de l’année.

“Le fait d’être autorisé à acheter des armes automatiques n’est pas une question politique, c’est une question de vie ou de mort”, a affirmé plus tard à l’AFP la lycéenne. 

Dans une allocution solennelle au lendemain de la fusillade, M. Trump avait insisté sur les problèmes mentaux du tueur, ne disant rien sur le droit de posséder une arme garanti par le deuxième amendement de la Constitution, ni sur les armes semi-automatiques comme l’AR-15 utilisé par le tireur de Floride.

Emma Gonzalez s’en est également pris aux parlementaires américains “financés par la NRA qui nous disent que rien n’aurait pu empêcher ça (…) ou qui disent que des lois plus sévères sur les armes ne font pas baisser la violence par les armes”.

M. Trump s’est entretenu samedi avec le maire de Parkland, avec le responsable de la police locale et avec le directeur du lycée où a eu lieu le drame.

Dans la soirée, il a critiqué sur Twitter l’attitude du Parti démocrate après la fusillade. “Pourquoi les Démocrates n’ont-ils pas fait adopter une loi sur le contrôle des armes pendant qu’ils avaient la Chambre des représentants et le Sénat pendant l’administration Obama ? Parce qu’ils ne le voulaient pas, et maintenant ils ne font que parler !”, a écrit M. Trump.

Signaux d’alarme

Des manifestants lors d'un rassemblement contre la prolifération des armes aux Etats-Unis organisé à Fort Lauderdale, le 17 février 2018 © RHONA WISE AFP
Des manifestants lors d'un rassemblement contre la prolifération des armes aux Etats-Unis organisé à Fort Lauderdale, le 17 février 2018 © RHONA WISE AFP
Des manifestants lors d’un rassemblement contre la prolifération des armes aux Etats-Unis organisé à Fort Lauderdale, le 17 février 2018 © RHONA WISE AFP

La jeune fille est en Terminale du lycée Marjory Stoneman Douglas, situé dans la ville voisine de Parkland. Elle était cachée dans l’amphithéâtre quand Nikolas Cruz, 19 ans, a ouvert le feu dans les couloirs de l’établissement, faisant 17 morts dont une majorité d’adolescents, avant de s’enfuir en se mêlant à la foule. Il a été arrêté une heure plus tard.

La fusillade, l’une des plus meurtrières depuis trente ans, a ravivé le débat récurrent sur la vente libre des armes que défendent bec et ongles, et jusqu’à la Cour suprême, les responsables de la NRA.

Nikolas Cruz était suivi psychologiquement pour des problèmes de comportement mais il a profité d’une législation laxiste en Floride pour acheter légalement son arme l’année dernière. A son âge, de nombreux Américains ne pouvaient pas acheter une bière ou des cigarettes.

Pourtant, plusieurs signaux d’alarme ont été déclenchés jusqu’à récemment sur les risques posés par le jeune homme.

Une enquête sociale lancée dans le cadre d’une auto-mutilation révélait dès septembre 2016 qu’il voulait acheter une arme à feu.

“M. Cruz a des coupures récentes sur les deux bras. M. Cruz a déclaré qu’il prévoit d’acheter une arme à feu. Nous ignorons dans quel but il veut acheter l’arme à feu”, indique un rapport laconique des services de protection de l’enfance cité par le quotidien South Florida Sun Sentinel.

Si ces faits dénotaient bien “certaines implications” pour sa sécurité, ces services avaient à l’époque conclu que le jeune homme était suivi de façon adéquate par son école et dans un institut spécialisé dans la santé mentale.

Nikolas Cruz était suivi “parce qu’il était désigné comme un adulte vulnérable à cause de troubles mentaux”, selon le journal.

Le FBI a admis vendredi une grave défaillance en ayant ignoré le 5 janvier un appel d’un proche de Cruz qui décrivait son intention de tuer des personnes, y compris dans un établissement scolaire.

La police locale était elle aussi alertée sur la dangerosité de Cruz, a affirmé CNN. Sa mère adoptive, morte l’an dernier, “avait plusieurs fois demandé à la police de venir chez elle pour l’aider à faire face à ses accès de violence, à ses menaces et à son comportement autodestructeur”.

18/02/2018 04:34:42 –          Fort Lauderdale (Etats-Unis) (AFP) –          © 2018 AFP

"Honte à vous": une lycéenne dénonce le silence de Trump sur les armes - Le Point

Basket – NBA – ASG – Donovan Mitchell remporte le concours de dunk devant Larry Nance Jr

Basket NBA ASG

Publié le | Mis à jour le

Donovan Mitchell a remporté un concours de dunk marqué par les clins d’oeil rétro. Il a battu Larry Nance Jr en finale.

Basket - Basket - Donovan Mitchell a plané sur le concours de dunk. (L'Equipe)Donovan Mitchell a plané sur le concours de dunk. (L’Equipe)

Donovan Mitchell restera définitivement comme une des sensations de l’année. Pour ce qu’il réalise avec le Utah Jazz mais aussi pour sa performance lors de ce All Star week-end. Samedi soir, il a remporté un concours de dunk qu’il a dominé du début à la fin. «Je voulais tellement gagner, a-t-il lâché après sa victoire. C’est mon événement favori du All Star week-end depuis toujours. Ne pas seulement en être mais gagner, c’est dingue !»

Pour assurer sa victoire, le joueur d’Utah a joué la carte du clin d’œil. Avant son dernier dunk, il a enlevé son maillot du Jazz pour dévoiler celui de Vince Carter aux Toronto Raptors, lorsqu’il avait enlevé ce concours en 2000. Il a reproduit au mieux le même dunk avant de reprendre l’attitude de Carter après le dunk, annonçant : «It’s over» (c’est fini) avec un geste des deux mains. Son imitation lui a valu 48 points, suffisant pour devancer Larry Nance Jr de deux unités au total final. Lors du premier dunk de cette finale, Mitchell avait fait rebondir le ballon sur la planche avant de le ramener très très loin en arrière. Un 50 du jury (composé de DJ Khaled, Mark Wahlberg, Chris Rock, Lisa Leslie, Julius Erving) l’avait mis sur orbite (98 points au total).

Face à lui, Nance n’a pas suffisamment impressionné lors de sa première tentative, créditée d’un petit 46 malgré l’assistance de son père Larry Nance Sr, vainqueur du tout premier concours de dunk en 1984. Son 50 pour terminer le concours en innovant (il a envoyé la balle sur la planche la reprise, l’a récupérée puis l’a faite rebondir une deuxième fois sur le panneau avant de dunker) n’a fait qu’aviver ses regrets (96 points au total). Mais il lui restera un magnifique souvenir du premier tour lorsque dans la tenue de son père en 1984, il a reproduit l’action qui avait permis à ce dernier d’être titré.

Au premier tour, Victor Oladipo (Indiana Pacers) et Dennis Smith Jr (Dallas Mavericks) ont compromis toutes leurs chances dès le premier dunk. Oladipo n’a pas réussi à passer son premier dunk mais a récolté 31 points plutôt généreux. Il a tenté de jouer la carte du showbizz sur son deuxième dunk en empruntant le masque de Black Panther remis en main propre par Chadwick Boseman, qui incarne le super-héros au cinéma. Raté, il n’a récolté que 40 points. Quant à Smith, il a récolté le premier 50 points de la soirée après un 360 où il a passé le ballon entre les jambes et a changé de main. Mais trop tard, il avait été plombé par son maigre 39 points du premier dunk.

M. Ma. à Los Angeles

Basket - NBA - ASG - Donovan Mitchell remporte le concours de dunk devant Larry Nance Jr

JO de Pyeongchang : Adelisse et Buratti éliminés en slopestyle

Il n’y aura pas de Français en finale du ski slopestyle hommes, dimanche à Pyeongchang. A l’issue des qualifications, Benoît Buratti n’a pu obtenir mieux qu’un score de 67,00 points. Il s’est classé 21e. Seuls les douze premiers se qualifiaient pour la finale. Antoine Adelisse, lui, s’est à deux reprises manqué dans ses runs. Il a fini 30e et dernier avec seulement 17,60 points. Le Suédois Oscar Wester a signé le meilleur résultat des qualifications avec 95,40 points. La finale débutera à 5h15.

Rédaction

]]>

JO de Pyeongchang : Adelisse et Buratti éliminés en slopestyle

Golf: Watson prend les commandes au 3e tour du Genesis Open

LOS ANGELES (AFP) – L’Américain Bubba Watson a pris seul la tête du Genesis Open de golf, comptant pour le circuit PGA, à l’issue du troisième tour, disputé samedi à Pacific Palisades, en Californie.

Déjà vainqueur en 2014 et en 2016 sur le parcours du Riviera Country Club, Watson a réussi un eagle et cinq birdies et rendu une carte de 65 (-6).

Avec un total de 203 (-10), Watson, qui compte neuf victoires sur le circuit PGA dont deux Masters, possède un coup d’avance sur son compatriote Patrick Cantlay avant le quatrième et dernier tour dimanche.

Watson a idéalement lancé sa journée en réalisant un eagle dès le premier trou du parcours californien.

“On a vu juste dès le début aujourd’hui, en faisant tout pour bien évaluer les distances, pour avoir le club le mieux adapté au vent” s’est félicité l’Américain, retombé à la 117e place mondiale après une saison 2017 décevante.

“Ça vous rassure très vite quand vous poussez la balle pour faire un eagle”, ajoute-t-il.

Cinq birdies supplémentaires aux trous 6, 7, 9, 10 et 17 lui ont permis de se hisser en tête du classement provisoire.

“Connaissant la difficulté de ce parcours, mon objectif était d’atteindre les greens, de m’y accrocher d’une façon ou d’une autre,” a confié Watson. “On s’est accrochés.”

Grâce à un superbe birdie au trou 18, Cantlay, co-leader la veille au soir, a fini la journée à la deuxième place.

Il cherchera dimanche à décrocher un deuxième titre sur le circuit PGA après sa victoire à Las Vegas en novembre.

Le dernier tour s’annonce serré alors que les 15 premiers du classement général se tiennent en cinq coups.

Le tenant du titre et numéro un mondial Dustin Johnson, qui pointe à la 8e place avec un score de 207 (-6), fait partie des prétendants à la victoire finale.

“On ne sait jamais ce qu’il peut se passer,” a jugé Johnson, auteur d’un eagle et de cinq birdies samedi. “Je vais avoir besoin de bien commencer une fois de plus.”

© 2018 AFP

Golf: Watson prend les commandes au 3e tour du Genesis Open

JO-2018: Hirscher nettement devant après la 1re manche du géant

PYEONGCHANG (CORÉE DU SUD) (AFP) – L’Autrichien Marcel Hirscher a dominé en favori dimanche la première manche du slalom géant des Jeux de Pyeongchang, devançant le Français Alexis Pinturault de 63/100 et le Norvégien Leif Kristian Nestvold-Haugen de 66/100.

Pour la première fois de la saison, les Français ont réalisé un tir groupé: Mathieu Faivre, Thomas Fanara et Victor Muffat-Jeandet sont respectivement cinquième (+0.79), sixième (+0.95) et huitième (+1.17).

Le Norvégien Henrik Kristoffersen a signé seulement le 10e chrono, à 1 sec 31/100e du roi Hirscher, son meilleur ennemi.

“Il y a un mouvement de terrain où je ne pensais pas que ça décollait, du coup je me fais un peu décaler sur la ligne. Mais dans le ski c’était plutôt bon. Maintenant, il faut tout envoyer dans la +deuz+. Après, c’est sûr, Marcel est loin devant”, a expliqué Pinturault, médaillé de bronze de géant aux Jeux de Sotchi-2014.

Le tracé a piégé plusieurs concurrents de premier plan, notamment à proximité de l’arrivée, comme l’Autrichien Manuel Feller et l’Italien Luca De Aliprandi, en course à ce moment-là pour une place sur le podium provisoire.

La seconde manche est programmée à 13h45 (05h45 françaises).

© 2018 AFP

JO-2018: Hirscher nettement devant après la 1re manche du géant

JO 2018 – Ski alpin (H) – Alexis Pinturault après la première manche du géant : «Plutôt du bon ski»

Alexis Pinturault (2e à 0”63 de Hirscher): «Une bonne manche. J’ai trouvé difficile de partir 1, surtout sur une piste qu’on ne connaît pas du tout, avec beaucoup de mouvements de terrain. On ne voit pas les portes derrière et, avec la vitesse, la faute peut vite arriver. Je n’avais aucun repère par rapport à ces mouvements. Je fais d’ailleurs quelques erreurs dessus à des endroits où je ne pensais pas que ça décollait et je me fais décaler sur la ligne. C’est plutôt du bon ski. Marcel est loin devant mais il faut tout envoyer en deuxième manche et voir ce que ça donne.»
Mathieu Faivre (5e à 0”79): «J’ai fait quelque portions un peu trop gentil, pas assez engagé. ça reste une manche plus que correcte. C’était très sympa à skier. Rien n’est gagné mais rien n’est perdu. Il faut juste rester mobilisé et ne pas faire ce que j’ai fait toute la saison: une bonne manche et une mauvaise. à moi de ne pas faire la mauvaise aujourd’hui.»

Thomas Fanara (6e à 0”95): «Je suis content de cette première manche. Je suis parti avec le bon état d’esprit, envie d’en profiter, mordre dedans à pleines dents. Au milieu, il y a mon ski qui décroche d’un coup. J’ai cru que c’était fini mais je me suis battu et mon ski raccroche. Je suis dans le coup pour jouer la médaille. On va se reconcentrer. Il y a tout à refaire en deuxième manche. Je veux partir sans regret d’ici.»

Victor Muffat-Jeandet (8e à 1”17): «C’est très positif, ma meilleure première manche cette année. Il y avait un peu de doute ce matin car j’ai moins de repères dans cette discipline. J’ai fait un petit ajustement matériel et je vois que c’est dans le bon sens. Je fais un peu de chemin sur la fin du plat; en bas, je n’ai pas pu prendre toute la vitesse que je voulais. Le mur tape très fort, il faut s’y attendre pour la deuxième manche. Mais ça fait du bien d’être dans le match pour jouer la médaille. Toute l’équipe est là. C’est la récompense du travail du groupe mais il ne faut pas s’enflammer. La course n’est pas finie.» 

J.-D.C. à Pyeongchang

JO 2018 - Ski alpin (H) - Alexis Pinturault après la première manche du géant : «Plutôt du bon ski»